Route de la soie kazakhe - 16 jours / 15 nuits

Circuit de 16 jours au Kazakhstan. Découvrez les merveilles de ce pays si méconnu d'Asie centrale.
Prix : 1900,00 €
Prix / Kg:
Dates et tarifs
Options

Assurance voyage (+120,00 €)

Supplément chambre individuelle (+340,00 €)
Choisissez une date
Description du voyage

Jour 1

Départ vers Almaty
Arrivée à Almaty
Transfert de l'aéroport à l'hôtel

 

Jour 2



09:30 – Petit déjeuner

10:30 – 11:00 - Transfert de l'hôtel aux tumulus de Boraldaï

11:00 – 12:30 - Visite des tumulus de Boraldaï

Le parc archéologique "Tumulus des Sakas du Boraldaï" est un monument de l'ère des premiers nomades, qui ne connait pas d’égal dans toute l'Asie centrale. Déjà au 6ème siècle avant JC, des gens se sont installés, se sont organisés et ont élevé leur enfants ici. Non seulement la fragile ancienneté donne un poids particulier à cet endroit, mais sa dimension impressionne également. Imaginez le tableau : une cinquantaine de monticules Saka et Uysun, d'une hauteur de 14 mètres et un diamètre de plus de 100 mètres. A titre de comparaison, la longueur standard d'un terrain de football n'est que de 90 mètres.

L'ancienne ville est aujourd'hui une combinaison réussie du patrimoine culturel des ancêtres et des technologies modernes. Dans le paysage vierge, les contemporains ont construit un modèle de la demeure de l'époque Saka, et ont également reconstruit le complexe funéraire Saka "Le tumulus Impérial". Vous visiterez deux reconstitutions et, grâce aux compétences des archéologues, vous reproduirez exactement le modèle de la vie quotidienne des anciens, vous apprendrez des détails intéressants sur leur vie. Comment et dans quoi cuisinaient-ils leur nourriture ? Comment le temps a-t-il été déterminé ? De quoi avaient-ils peur et que vénèraient-ils ?

13:00 – 14:30 - Déjeuner

15:00 – 17:30 – Promenade à travers le parc des 28 Panfilovites, qui ont donné leur vie pour la liberté et l'indépendance du pays. Une bataille acharnée des soldats soviétiques contre les fascistes, le 16 novembre 1941, près de Volokolamsk, stoppa l'avancée de l'ennemi vers Moscou. A cette époque, les allemands occupaient les villes de Mojaïsk et Kaluga, mais à la jonction de Dubosekov les fascistes ont affrontés des soldats de la 316e division d'infanterie, qui devint plus tard la division « Panfilovite » du nom du commandant de la division, le major-général Ivan Panfilov. Cette bataille et la victoire des soldats soviétiques ont fait basculer le cours de la guerre. Aujourd'hui, le parc garde la mémoire et la reconnaissance des descendants. Les arbres de ses allées représentent la vie.

En 1899, au centième anniversaire de la naissance du poète A.S. Pouchkine, le parc a été nommé "Jardin Pouchkine". Dans la partie orientale du parc, appelée le jardin Gefsimane, la cathédrale du Turkestan, l'église de l’archevêché et la maison diocésaine ont été érigées. Toutes les avenues du parc convergent en son centre en direction de la cathédrale SainteAscension, le plus ancien bâtiment de la ville. Cette cathédrale a été construite entièrement en bois, sans un seul clou, mais a résisté à plus d’un tremblement de terre, dont l’un était de magnitude 10. Vous ferez également un tour au musée national des instruments de musique Ikhlas (un modèle d'architecture en bois), visiterez la Maison moderne des officiers, le Monument aux guerriers internationalistes et le mémorial de la gloire avec la flamme éternelle.

18:00 – 20:00 - Dîner

20:00 – 20:30 - Transfert du restaurant à l'hôtel. Temps libre 

 

Jour 3 

 06:00 – 07:30 - Petit déjeuner à l'hôtel

10:30 – 11:00 - Transfert de l'hôtel au parc "Altyn EmelBesshatyr"

11:30 – 14:00 - Promenade dans le parc "Altyn EmelBesshatyr"

"Altyn-Emel" est le plus beau parc national de la vallée de la rivière Ili, le long duquel marchaient les caravanes de la grande route de la soie. Ici vous pouvez voir les célèbres paysages « martiens » à la kazakhe: La « Dune chantante » d’une longueur de 1,5 km et d’une hauteur de 130 mètres est couverte de légendes. Les habitants disent que la dune chantante cache une ville souterraine où sous le sable se trouve la tombe de Gengis Khan; Aktaou : les montagnes d'argile, criblées de canyons, comme des couteaux tranchants; Katoutaou : montagnes qui ont comme été touchées par la lave des volcans. À l'ouest du parc s'étend un alignement de 45 menhirs en pierre sur lesquels on peut voir des dessins d'animaux. Dans le parc, il y a plusieurs monuments historiques. Certains d'entre eux sont des tumulus scythes (Saka) de Bes-Shatyr (1 millénaire avant JC). Besshatyr se traduisant en « cinq tentes » sont des immenses collines, qui sont des sépultures des chefs Saka et des généraux des VIIe et IIIe siècles avant JC  

14:00 – 15:00 - Déjeuner

15:00 – 17:00 - Transfert de "Altyn-Emel" à "Tamgaly-Tas" (Bouddha)

17:00 – 17:30 – Visite du Tamgaly-Tas Tamgaly-Tas est la « bibliothèque de pierre » du Kazakhstan, où dans la zone montagneuse près de la rivière Ili, sur les rochers, sont dessinés de nombreux pétroglyphes, des images de divinités mystérieuses et des inscriptions tardives du bouddhisme. Toujours dans le "Tamgaly-Tas", vous pouvez trouver d'anciennes inscriptions runiques turciques des VIIIIXième siècles.  Les scientifiques, les archéologues ont découvert parmi les nombreux pétroglyphes, certains représentants le Bouddha Sakyamuni, le Bouddha de lumière infinie Amitabha et Bodhisattva Avalokitesvara de compassion infinie. Aujourd'hui, "Tamgaly-Tas" est incroyablement populaire parmi les archéologues, les érudits religieux et les connaisseurs de la culture indienne.

 Les mystères des manuscrits des rochers ne sont pas résolus et les scientifiques anticipent des découvertes sensationnelles qui aideront à mieux comprendre les anciennes croyances des gens. L'archéologue italien Renato Sala a visité le "Tamgaly-Tas" et est resté profondément impressionné. Dans ses œuvres, il a suggéré que le complexe était un temple bouddhiste sacré et était utilisé pour la prière et la méditation. 
17:30/18:00 – 22:00 – Transfert de Tamgaly Tas à l'hôtel
22:00/22:30 – 23:00 – Dîner tardif au restaurant de l'hôtel / Temps libre

 

 Jour 4 


08:00 – 09:00* – Petit déjeuner à l'hôtel 09:00 – 09:45/10:00 – Transfert à Médéou
10:00 – 12:00** – Promenade et temps libre sur Médéou et Chimbulak En escaladant le pont d'observation du glacier, vous comprendrez facilement la vie du nomade nommé Médéou. Il a installé un camp ici, qui s'est finalement transformé en aoul entier.
* Réveil et départ tardifs, car le complexe sportif Médéo ouvre à 09h00
** La route menant à la station de ski de Chimboulak comprend deux longs trajets en téléphérique. Le voyage durera 40 minutes. C’est un climat de montagne, des vêtements adaptés à une température pouvant descendre à 5 °C seront nécessaires.

 En haut de la vallée, l’air est si pur qu’elle en est étourdissante, et le parfum de la forêt est subtilement mélangé au vent glacial des sommets de la Trans-Ili Alatau. Il est probable que ce vent rapide soit à l’origine des choix de construction de la patinoire la plus insolite : elle se trouve à 1691 mètres d’altitude et trois Vatican peuvent être placés sur sa glace ! Sans surprise, le nom du nomade a été donné à cette station populaire. Sur Chimbulak, se trouve une station de ski moderne. Il y a des sommets enneigés, des forêts centenaires, des lacs de montagne. Tout cela est combiné avec remontées mécaniques modernes, des piscines thermales et cottages confortables ne laissant aucun doute sur le fait que le Kazakhstan se développe à pas de géant, tout en restant fidèle aux traditions des peuples de la steppe.

12:00 - 13:00 - Déjeuner

13:00 - 13:45 - Transfert au Musée central d’Etat

13:45 - 16:00 – Excursion autour du musée. Vous vous familiariserez avec l'histoire et la culture du Kazakhstan, ses tragédies et ses fêtes. Vous apprendrez comment les tribus nomades ont vécu et quelles découvertes ont été réalisées par les scientifiques, qui explorent l’histoire des steppes kazakhes.

 

16:00-17:30 - Temps libre. Nous vous suggérons de vous promener dans la ville et de voir la place de la République, le monument de l'indépendance, les parcs autour du musée central d'Almaty. Almaty a conservé le statut de centre culturel du Kazakhstan, malgré le transfert de son titre de capitale à Astana. Le climat doux attire les touristes toute l’année et l’activité commerciale ne s’arrête jamais. Des dizaines de boutiques, de casinos et de restaurants satisferont les désirs des voyageurs les plus curieux. Les crêtes enneigées de la Zailiysky Alatau encadrent avec soin la ville et créent de magnifiques panoramas qui favorisent la contemplation du soir et les conversations détendues.

18:00-20:00 - Dîner
20:00-21:00 - Transfert du restaurant à l'hôtel. Temps libre.

Jour 5 Manuscrits anciens



07:00 - 08:00 – Petit déjeuner à l'hôtel

08:00 - 10:30 – Transfert de l'hôtel à Tanbaly (Ungurtas)

10:30 - 13:00 – Excursion à Tanbaly.

Le territoire de Tanbaly n'a été découvert que récemment, à la fin des années 50 du siècle dernier. Mais les scientifiques ont immédiatement compris. Cette découverte est un véritable trésor pour les historiens, les archéologues et les culturologues. Les roches de Tanbaly sont recouvertes de gravures rupestres d'une civilisation inconnue. Plus de 4 000 dessins, datant de l’âge du bronze, racontent la vie, la mort et la vision du monde de personnes qui vivaient là, il ya trois mille cinq cents ans.

 Sur les images qui ont préservé une clarté saisissante sont représentées séparément comme des animaux et des personnes, et des scènes entières de la vie. Surtout il y a des dessins remarquables de rituels sacrificiels et des rites d’initiation (deux prêtres dansent avec deux hommes, pour introniser en guerriers) de culte de la fertilité, de tir à l'arc, d’images de cavaliers sur des chevaux ou des aurochs.

A Tanbaly, il y a aussi des dessins d'animaux, qui ont complètement disparu de ces régions. Selon des hypothèses scientifiques, le cheval de Przewalski, l’onagre, le guépard, le caracal, le cerf tougaï, l’auroch, le tigre, le bison, l’oryctérope, le cob de buffon vivaient ici. L'imagerie des héros mythiques est incroyable. Vous verrez ici des femmes de l’homme sauvage (de neige) et des personnes à la tête de soleil, représentant probablement des prêtres.

Depuis 2004, les pétroglyphes de Tanbaly sont un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

13:00 - 14:00 – Déjeuner 

14:00 - 20:00 – Transfert de Tanbaly Taraz 

20:00 - 21:00 – Dîner au restaurant Taraz 

21:00 - 22:00 – Transfert à votre hôtel Taraz Temps libre 

 

Jour 6 Sur la grande route de la soie


08:00 - 09:00 – Petit déjeuner à l'hôtel

09:00 - 10:00 – Transfert de l'hôtel à Akyrtas: site du patrimoine mondial, site culturel de la route de la soie, période de Karluk - IXXème siècle.

10:00 - 12:00 – Excursion au complexe "Akyrtas".

Akyrtas - Palais du VIII-IXème siècles, dont on a trouvé la première mention dans le journal du moine Chang Chun taoïste, qui avait voyagé en 1222 de la Chine à travers Samarkand et Sairam, dans l’empire de Gengis Khan. Dans son journal, le moine écrivait : «Sur la route nous arrivâmes à une fortification de pierre : des pierres de couleur complètement rouge; il y a des traces d'un ancien camp militaire. À l'ouest, il y a de grands monticules funéraires, placés comme les étoiles de la grande ourse. "

Le principal mystère d'Akartys est sa vocation. Parmi les versions bouddhistes soit c’est un monastère nestorien, soit c’est un palais arabe. Selon la version du journaliste Araz Amantai Aizakhmetov, Akyrtas est une colonie de Chigil fondée par Alexandre le Grand. Les dernières données, obtenues à la suite de recherches archéologiques, permettent d’identifier Akyrtas avec la cité médiévale de Kasribas, située sur la Grande Route de la Soie. La plupart des érudits pensent qu'Akyrtas a été construit sur les ordres du principal organisateur des campagnes militaires des Arabes en Asie centrale, le commandant arabe Kuteyba ibn Muslim en 714-715.   En juillet 2014, 8 sites archéologiques du Kazakhstan, y compris Akyrtas, ont été inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO dans le cadre des "Objets de la grande route de la soie dans le corridor Chang'an-Tian Shan". 

13:00 - 14:00 - Déjeuner

14:00 - 16:00 - Transfert du restaurant au parc archéologique. Visite du parc archéologique "Taraz Antique" (ruines d'une ville vieille de 2000 ans sur la route de la soie)   Taraz est l'une des plus anciennes villes du Kazakhstan, située sur la grande route de la soie. La ville a plus de 2000 ans. Les ruines d'une ville antique se trouvent près de la place centrale de la ville. Cette zone était autrefois à la périphérie de l'ancien Taraz. L'ancienne ville est située plus près de la rivière Talas, d'où démarrent des systèmes d'approvisionnement en eau d'irrigation. La vieille ville se trouvant au carrefour des routes caravanières, à une distance de 40 km se trouvent des villes satellites de Taraz, où les archéologues ont trouvé des tours de guet et des fortifications qui ont servi de défense à Taraz.

16:00 - 16:30 - Transfert du parc archéologique " Taraz Antique" au musée de la ville de Taraz 

16:30 - 17:30 - La visite du musée vous permettra de toucher les trésors de diverses expositions, sentir l'atmosphère des siècles passés, l'importance des événements fatidiques historiques, la richesse des traditions et la beauté des environs. Le musée est un bâtiment à trois étages qui est un exemple d'architecture de la fin du XIXème siècle. Il est devenu un excellent endroit pour la collection du patrimoine culturel et historique du Kazakhstan.   Des pièces d'une valeur unique de la période Saka (VIII-IVème siècles avant notre ère) sont exposées dans ce musée : casque de guerrier Saka, fragments d'armes, chaudrons en bronze.   

18:00 - 19:00 - Dîner

19:00 - 19:30 - Transfert du restaurant à l'hôtel. Temps libre 

 

Jour 7 Amour éternel


08:00 - 09:00 - Petit déjeuner à l'hôtel

09:00 - 10:30 - Transfert de l'hôtel au mausolée d'Aisha Bibi. Visite au mausolée d’Aisha Bibi, un monument du patrimoine culturel des XI-XIIème siècles. Le mausolée d'Aisha-bibi regorge de secrets et de mystères historiques. Le principal est que l’on ne sait pas pour qui ces beaux murs ont été érigés. La plus populaire des légendes raconte la beauté d’Aïcha, la fille de Zangi-Baba et Anuar Begim, qui est morte d'une morsure de serpent lors d'un voyage vers son bienaimé, le brave guerrier Karahan de Taraz. Selon la légende, le cœur brisé, Karahan a ordonné de construire un mausolée sur la tombe de sa jeune fiancée, et que ce mausolée ne soit inférieur à la beauté de la jeune fille.

Près du mausolée d'Aisha-bibi se trouve le mausolée de Babadja-khatun (XIème siècle). Ce mausolée, en revanche, est simple dans sa construction et sa composition et est construit de simples briques cuites. Ici, vous ne trouverez pas de finition décorative, mais le bâtiment est complété par un dôme à 16 facettes, inhabituel pour le Kazakhstan, situé sur un tambour prismatique. Le nom du maître-architecte n'a malheureusement pas été retrouvé. Le mausolée a été construit sur la tombe de Babadji-Khatun, qui était fidèle nourrice de la belle Aisha et, après la mort de cette dernière et jusqu'à la fin de ses jours, elle a été la gardienne du lieu de sépulture.

Des profondeurs des siècles à nos jours, tout un mur de la façade occidentale et des fragments miniatures d’autres parties du mausolée ont été conservés. La décoration architecturale du mausolée est réalisée dans un habile parement en terre cuite avec une variété de motifs géométriques et végétaux. Les motifs sont tissés dans de merveilleuses compositions avec toutes les combinaisons possibles. La lumière du soleil donne à l'édifice un incroyable ajouré et un souffle vif. Le mausolée d'Aisha-Bibi est le seul monument architectural du Kazakhstan et de l'Asie centrale, entièrement recouvert de tuiles en terre cuite sculptée. Plus de 60 types de carreaux divers ont été utilisés pour la décoration de la façade. Par conséquent, le mausolée n'est pas seulement un lieu de culte pour les musulmans, mais porte également la mission du musée de la créativité ornementale du peuple kazakh.

10:30 - 13:00 - Transfert du mausolée d'Aisha Bibi au restaurant Madeleinee

13:00 - 14:00 - Déjeuner

14:00 - 14:30 - Transfert du restaurant au musée de la région sud du Kazakhstan (Shymkent)


14:30 - 15:30 - Visite du musée

Le musée régional de l'histoire et des traditions locales est le plus grand et le plus ancien musée de la région du sud du Kazakhstan et compte plus de 88 000 oeuvres. Il y a aussi une bibliothèque scientifique. L'une des salles les plus intéressantes concerne le khanat kazakh et le nouveau siècle. Il y a des reliques liées aux XV-XVIIIème siècles, ainsi que des objets de la vie quotidienne, des ornements et des armes qui renvoient à l'époque où le sud du Kazakhstan moderne faisait partie du Khanat Kokand de l'Empire russe.

15:30 - 16:00 - Transfert du musée à l'hôtel à Shymkent. Temps libre

18:30 - 19:00 - Transfert de l'hôtel au restaurant

19:00 - 21:30 – Dîner
21:30 - 22:00 - Transfert du restaurant à l'hôtel. Temps libre

 

Jour 8 Testament de Tamerlan


08:00 - 09:00 - Petit déjeuner à l'hôtel Rixos

09:00 - 11:00 - Transfert de l'hôtel au site du patrimoine mondial "Otrar"

11:00 - 12:30 - Visite des installations d'Otrar, principal site archéologique médiéval sur la route de la soie au Kazakhstan

Otrar est l'une des plus anciennes villes d'Asie centrale, connue dans les sources arabes sous le nom de Farab. Les premiers établissements sur le site de la ville ont vu le jour au VIIIème siècle et ont commencé à se développer activement, formant l'un des principales étapes de la grande route de la soie. Au XIIème siècle, Otrar était déjà un centre de commerce animé, un lieu de rencontre pour les artisans et divers marchands. Ici des palais de riches marchands ont été construits, des quartiers typiques de la ville se sont développés avec des caravansérails (vaste cour entourées de bâtiments ou les caravanes faisaient halte) accueillant les voyageurs de différents pays, apportant bijoux, fourrures, soie et armes.

 En plus de la valeur marchande, la ville possédait un puissant poids militaire stratégique. Ici, en 1218 Genghis Khan a envoyé une énorme caravane de marchandises en provenance de la Chine conquise, mais Inalchihan gouverneur de la ville a brisé toutes les lois de l'hospitalité et tué les ambassadeurs de Gengis Khan, et la caravane avec tous les produits renvoyés à la capitale. Cet incident a été l'occasion du début de grandes conquêtes mongoles en Asie centrale. La ville d'Otrar a duré près de 2 000 ans. Au XIXème siècle, à cause de la sécheresse, les gens la quittèrent et la ville se vida progressivement et commença à s'effondrer. Aujourd'hui, dans l'ancienne ville, des travaux de préservation et de conservation des monuments sont en cours. L’UNESCO aide énormément le Kazakhstan dans ce travail.

12:30 - 13:00 - Transfert d'Otrar à la base archéologique dans le village de Schaoulder (maison d'hôtes)
13:00 - 14:00 - Repos dans la pension, barbecue 14:00 - 14:30 - Transfert au mausolée "Arystanbab«
14:30 - 16:30 - Visite du mausolée

Non loin de Otrar le mausolée d’un prédicateur de l'Islam, Arystan baba, mystique religieux qui a vécu au XIIème siècle, professeur et mentor spirituel Ahmed Yassawi (monument à l'architecture du XIVème siècle).   La légende veut que la construction du mausolée a été ordonné le grand Amir Timur. Mais toutes les tentatives d'ériger les murs ont échoué : au milieu de la construction un taureau vert furieux est arrivé  soudainement et tout détruit. Un Saint, qui est apparu dans un rêve de Timur, a dit « vous devez d'abord construire un mausolée sur la tombe du saint Arystan Baba, puis sur la tombe Ahmed Yassawi », ce qu’a fait Timur. Par conséquent, à ce jour, les pèlerins visitent d'abord le mausolée du professeur Arystan Baba puis le mausolée d’Ahmed Yassawi. 

Le mausolée d’Arystan Baba est le lieu de sépulture de l'enseignant d’Ahmed Yassawi. Selon la légende, en décédant, le prophète Mahomet a donné son chapelet à Arystan Baba, lequel l’a donné à un garçon de 11 ans qui devint Ahmed Yassawi. A coté du mausolée d’Arystan Baba se trouve un puit avec de l'eau très salée, qui a des propriétés de guérison. Dans le mausolée sous verre, est présenté un exemple magnifique du Coran, en calligraphie médiévale.

16:30 - 17:30 - transfert du mausolée Arystan baba à l’hôtel à Turkestan

19:00 - 21:00 - Dîner

21:00 - 21:15 - Transfert du restaurant dans l'hôtel « Khanaka » Temps libre

 

Jour 9 Patrimoine Soufi


08:00 - 09:00 - Petit déjeuner à l'hôtel

09:00 - 09:30 - Transfert de l'hôtel au mausolée de Khoja Ahmed Yassawi (Turkestan), site du patrimoine mondial

09:30 - 12:30 - Visite du mausolée, du musée et d’autres monuments du patrimoine archéologique qui l'entourent. Le mausolée de Khoja Ahmed Yassawi est une structure grandiose érigée en l'honneur du célèbre penseur et prédicateur turc du soufisme, Ahmed Yassawi, qui a été construite au XIIème siècle. Khoja Ahmed Khazreti Sultan Yassawi, est un poète et mystique, chef de la branche turque du soufisme. Il est à ce jour l’une des personnalités les plus admirées du monde islamique.

L'architecture du monument utilise des formes qui sont un signe avant-coureur d'arcs croisés jetant les bases d’un nouveau style pour les prochaines étapes du développement de l'architecture de l'Asie centrale.   Le mémorial Azret Sultan, en plus du mausolée de Khoja Ahmed Yassawi comprend de nombreuses autres structures de différentes époques construites à proximité. Ici, vous verrez le bain médiéval (Monscha) et la cellule (hilvet), où a vécu Yassawi après ses 63 ans, le mausolée de l’arrière -petite-fille de Tamerlan et la fille de l'astronome Ulugbek Rabi Sultan Begim, le mausolée du khan Kazakh Esim, Shildehan et d'autres monuments ancient, parmi lesquels la maison souterraine miraculeusement préservée du penseur Kumshik-ata. Le mausolée de Khoja Ahmed Yassawi est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. 

12:30 - 13:00 - Transfert du mausolée de Khoja Ahmed Yassawi au restaurant
13:00 - 14:00 – Déjeuner
14:00 - 18:00 - Visite de la ville du Turkestan, dans le centre historique où se trouvent de nombreux sites islamiques remarquables : la mosquée souterraine Hilvet (XIIème siècle), le musée "mosquée Jouma" (XVIIIème siècle), le musée du bain oriental et le musée d'histoire archéologique et ethnographique du Turkestan, le musée-mausolée de Rabi Sultan Begim du XVème siècle. En 2000, la ville a célébré son 1500ème anniversaire. Temps libre

 

Jour 10 Les ruines comme symbole de l'être


07:00 - 08:00 - Petit déjeuner à l'hôtel

08:00 - 09:00 - Transfert de l'hôtel à Saouran

09:00 - 10:30 - Visite de Saouran Saouran est peut-être l'une des anciennes implantations les plus mystérieuses de la planète. La première mention de Saouran dans les sources écrites se réfère au début du Xème siècle. Au début du XIIIème siècle, Saouran est mentionnée comme une ville frontalière «ne payant pas le même prix qu'Ispidjab». Au milieu du XIIIème siècle elle est une grande ville .

Les travaux archéologiques dans l'ancienne implantation s’étendent sur près de 50 hectares, et sont réalisés dans le cadre du programme kazakh "Patrimoine culturel". Les historiens sont convaincus que les personnes qui habitaient cette région avaient un niveau de connaissance assez élevé. Ceci est confirmé non seulement par la mention de la première université de la région, mais aussi par la nature unique de la technologie d'approvisionnement en eau de la ville, qui n'a pas d'équivalent au Kazakhstan. C'est là qu'est né le système de kyariz qui est un système d'irrigation de puits avec des canaux souterrains pour l'irrigation des champs. La construction de l’approvisionnement en eau était (et est toujours) l’un des problèmes majeurs de la survie de la ville dans les steppes sèches et venteuses où le vent assèchent les champs et amaigrit les récoltes.   Un grand nombre de petites rues et de ruelles anciennes constituent un dédale complexe, mais logique, comme un parfait labyrinthe. Cela prouve une fois de plus que les habitants de cette ville antique étaient en avance sur leur temps pour comprendre la réalisation et l’utilisation de l’espace pour les besoins de la population. 

10:30 - 13:00 - Transfert à Syganak. Visite de l'ancienne implantation "Syganak", située au sud de la mer d'Aral. La première mention de Syganak a été trouvée dans les sources historiques du Xème siècle : le célèbre géographe arabe du temps Mahsidi a été étonné en voyant la ville florissante au carrefour des routes les plus fréquentées des caravanes et a immortalisé son nom dans ses écrits.   Tout porte à croire que la ville existe depuis au moins deux mille ans. Une implantation sédentaire à l’intersection des principales routes commerciales, entourée d’une steppe chaude et de tribus nomades, peut certainement avoir été un centre de vie, de décisions commerciales et politiques.   Syganak a récupéré un morceau de choix : outre le fait que le l’implantation est situé à seulement 20 kilomètres de Syr Daria et a été associé à un canal de la rivière.  Les petites rivières des sommets enneigés de la montagne Karataou ont afflué jusqu’au canal. Dans de telles circonstances, ce serait un crime de ne pas transformer une implantation en une ville énergique. La prospérité de Syganak fait de ville un otage: la ville est à plusieurs reprises soumise à des attaques de prédateurs. Ses habitants se battent farouchement pour la liberté et meurent héroïquement. Vous découvrirez tout cela lors d'une visite dans ce musée unique en plein air.     

13:00 - 14:00 - Déjeuner dans un café en bordure de route

14:00 - 16:30 - Transfert de l'ancienne implantation de Syganak à l'hôtel

16:30 - 17:00 - Installation à l’hôtel
17:00 - 18:00 – Visite au Musée de Kyzylorda. Le musée d'histoire locale a choisi un bâtiment pour ses splendides expositions, qui est également un monument architectural. Les collections archéologiques, ethnographiques et de joaillerie du musée attirent des touristes curieux de tout le pays et certaines expositions sont connues au-delà de ses frontières. Ce sont, par exemple, des carreaux de céramique du mausolée "Kerderi" trouvés au fond de l'Aral séché. Une fierté particulière de la collection du musée est constituée d'échantillons uniques de livres publiés à Saint-Pétersbourg, Moscou et Tachkent. dans les années 1729-1920 en ancienne langue turcique, en persan et en arabe.


18:00 - 18:15 - Transfert au restaurant
18:15 - 20:00 - Dîner 20:00 - 20:15 - Transfert du restaurant à l'hôtel Temps libre

 

Jour 11 Le berceau spatial de l'humanité


08:00 - 09:00 - Petit déjeuner à l'hôtel
09:00 - 11:30 - Temps libre à Kyzylorda. Possibilité de visiter le musée à Kyzylorda 11:30 - 12:00 - Déjeuner au restaurant
12:00 - 16:00 - Transfert du restaurant à Baïkonour 16:00 - 17:00 - Installation à l'hôtel
18:00 - 19:30 - Dîner 19:30 - 19:45 - Transfert du restaurant à l'hôtel Temps libre

 

Jour 12 L’odyssée de l'espace


08:00 - 10:00 - Petit déjeuner à l'hôtel 10:00 - Transfert de l’hôtel au musée de l’histoire du cosmodrome de Baïkonour, où sont entreposées 13000 pièces, chacune portant une petite partie de l’histoire glorieuse du cosmodrome. Vous visiterez les maisons commémoratives de Korolov et de Gagarine, où ils ont passé la nuit avant le premier vol habité dans l'espace. La décoration simple des maisons témoigne que ces personnes étaient si dévouées à leur travail qu’elles en ont oublié leur confort élémentaire, se préparant à une journée importante, calculant encore et encore les variantes de développement des événements. Le cosmodrome de Baïkonour est un complexe géant de lancement de fusées, le premier et le plus grand cosmodrome au monde. Situé dans la partie sud du Kazakhstan, il jouxte la ville du même nom, où vit le personnel du complexe. Le cosmodrome et la ville sont loués à la Fédération de Russie jusqu'en 2050.

En 1957, a été achevé la première base de lancement et a été lancé la première fusée R-7. Depuis, il a été construits ici, des installations d'essai avec les centres de contrôle, des stations pour alimenter les fusées en carburant, des centres de contrôle et de suivi des fusées, des hangars d'assemblage des fusées et des bases de lancement de tous types. La fierté de Baïkonour est sa participation constante à l'actualité internationale. Il y a également la piste d’atterrissage "Jubilee" qui réceptionne les retours des vols spéciaux avec des satellites. Elle a été construite pour l'atterrissage des navettes spatiales "Buran", lequel vaisseau spatial n'a atterri qu'une fois, après quoi le projet a été arrêté.   La rampe de lancement n°1, également appelée rampe de Gagarine, est le premier et principal élément du cosmodrome de Baïkonour. La première fusée a été lancée à partir d'ici, ainsi que le premier satellite artificiel de la Terre, puis le premier cosmonaute Youri Gagarine. Au total, plus de 600 lancements de fusées dans l'espace ont déjà été effectués. Aujourd'hui, il est également utilisé pour envoyer des cosmonautes vers l'ISS. 

Autrefois fermé aux visiteurs étrangers, aujourd'hui le cosmodrome de Baïkonour ouvre ses portes à ses invités. On peut sentir ici la grandeur de la pensée humaine aspirant à l'univers et dominant le cosmos, et ainsi les problèmes quotidiens deviennent insignifiants et s'évanouissent devant l'immense beauté et la puissance de ce monde. En escaladant les marches de la plate-forme, essayez de ressentir les pensées des cosmonautes sortant dans l'espace sans air. Sentez sur la peau de vos doigts, les mains courantes en acier froides comme le ciel étoilé. Alors Baïkonour vous aura révélé un autre côté sacré. 13:30 - 14:45 - Déjeuner sur le territoire de Baïkonour

Jusqu'à 17:00 - Continuation de la visite

17:00 - 18:00 - Dîner


18:00 - 22:00 - Transfert de Baïkonour à Kyzylorda Temps libre

 

Jour 13 Jour de détente

08:00 - 09:00 - Petit déjeuner à l'hôtel

09:00 - 12:00 - Temps libre, promenade dans la ville

12:00 - 13:30 - Déjeuner au restaurant Asiyet
15:00 - 16:00 - Transfert à l'aéroport de Kyzylorda
17:30 - Départ vers Noursoultan (anciennement Astana)

19:00 - Arrivée à Noursoultan

20:00 - 21:10 - Transfert de l'aéroport de Noursoultan au restaurant
21:10 - 22:10 – Dîner 22:10 - 22:30 - Transfert du restaurant à l'hôtel. Temps libre.

 

Jour 14 La connexion des époques


08:00-09:00 - Petit déjeuner à l'hôtel


09:00-12:45 - Visite du musée national du Kazakhstan qui est le plus jeune et en même temps le plus important parmi ses homologues en Asie centrale. Le musée a été créé sur l’ordre direct du président du Kazakhstan N. Nazarbaïev et comprend plusieurs bâtiments et un monument d’importance nationale. La surface totale du site est de 9,9 ha, dont 14100 m² d'exposition. Les objets précieux du fonds du musée sont des découvertes archéologiques de plusieurs monticules de la culture Botaï et d'anciennes villes situées sur le territoire kazakh

Le Musée national d’Astana a des équipements multimédias modernes et immerge les visiteurs dans le monde de l’histoire avec des objets d’art réalistes, des vidéos passionnantes et des effets 3D. Les hologrammes et le plancher médiatique de 800 moniteurs vous transportent plus loin, comme Alice derrière le lapin blanc, à la poursuite d'histoires intéressantes.

12:45 - 13:00 - Transfert au restaurant
13:00 - 14:30 - Déjeuner au restaurant
14:30 - 17.00 - Transfert au musée national. Visite du musée et de la mosquée "Nur Astana". La construction de la mosquée a été menée pendant trois ans avec le soutien de l'Etat du Qatar. Son architecte était Charles Hafiz. Ouvert le jour du renouvellement du printemps, Nauryz Meiramy, "Nur Astana" peut accueillir cinq mille personnes. Cette belle mosquée est visible de loin et ses quatre minarets sont dirigés vers le ciel; d’une hauteur de 62 mètres, ils louent Allah.

17:00 - 17: 30 - Transfert à l'hôtel
18:30 - 20:00 – Dîner. Temps libre

Jour 15 Rythme de la capitale


09:00-10:00 - Petit déjeuner à l'hôtel
10:00-13:00 - Visite de la ville 1: Le centre commercial et de divertissement «Khan Shatyr» est une tente géante, inscrite dans le Livre Guinness des records, comme la plus grande tente du monde, et également classé dans le FORBES comme étant le bâtiment le plus original. Sa particularité réside dans le fait qu'il s'agit d'un prototype de ville du futur capable de fonctionner de manière autonome et d’offrir les conditions nécessaires à une vie confortable, indépendamment de la saison et de l'état de l'environnement. Un microclimat spécial à l'intérieur du complexe permet aux citadins de se reposer et prendre du plaisir : des restaurants modernes, des boutiques de luxe, un parc de jeux pour enfants, un parc aquatique dont le sable provient des îles des Maldives, etc…

Jour 16 Retour à la maison



Transfert à l'aéroport


Vol de retour


Arrivée

Le prix comprend
- Le vol international au départ de Paris. - Les taxes d’aéroport et la surcharge carburant. - Les transferts et les transports en véhicule climatisé avec chauffeur. - Les hébergements. - Les frais d’entrée aux sites mentionnés dans le programme. - Les petits-déjeuners. - Un guide/accompagnateur parlant français. - Les droits d'entrées des visites et des excursions mentionnés dans le programme. - L'assurance assistance rapatriement.
Le prix ne comprend pas
- Le supplément single. - Les frais de visa. - Les boissons et repas non inclus. - Les visites et excursions optionnelles. - Les pourboires et dépenses personnelles. - L'assurance multirisques bagages/annulation/rapatriement.