Ethiopie : Le Grand Tour 15 jours / 12 nuits

Circuit 15 jours / 12 nuits en pension complète
Groupe de 8 à 12 participants
Départ assuré dès 2 personnes, avec un supplément
Prix : 4000,00 €
Prix / Kg:
Dates et tarifs
Options

Assurance voyage (+120,00 €)

Supplément chambre individuelle (+368,00 €)
Choisissez une date
Description du voyage

Ethiopie : Le Grand Tour 15 jours / 12 jours 

 

Jour 01 : Paris / Addis Abeba
Départ de Roissy Charles de Gaulle avec une compagnie aérienne régulière à destination d'Addis Abeba, avec escale. Prestations et nuit à bord. 

Jour 02 : Addis Abeba
Arrivée à Addis-Abeba, accueil à l'aéroport par notre assistant et transfert à l'hôtel. Suivant votre horaire d’arrivée, nous pourrons organiser une chambre d’hôtel afin que vous puissiez vous reposer du voyage et ensuite visiter un peu Addis-Abeba. Afin de bien cerner l’urbanisme de la capitale de l’Éthiopie, nous nous rendrons à Entoto. Cette colline, située au Nord de la ville, culmine à 3200m. C’est de là, dit-on que l’empereur Ménélik et sa femme, l’impératrice Taïtu, décidèrent de l’implantation d’Addis-Abeba. Après avoir aperçu une mince colonne de vapeur s’élever dans le ciel, ils se rendirent en cet endroit et y découvrirent des sources chaudes, ainsi qu’une fleur qui leur était jusqu’alors inconnue. Cet évènement les décida à nommer leur capitale Addis Ababa (« la nouvelle fleur » en amharique). La visite du Musée National sera l’occasion d’évoquer l’histoire de l’Ethiopie : de la célèbre Lucy (fossile humanoïde de 3.4 millions d’années) au puissant royaume antique d’Axoum ; des royaumes médiévaux gondariens aux règnes des empereurs Ménélik II et Hailé Sélassié. Nous visiterons également l’ancien palais d’Hailé Sélassié, abritant maintenant le Musée d’Ethnologie.

Jour 3 : Addis - Bahirdar (vol intérieur)
La matinée sera consacrée à une excursion aux sources du Nil bleu, qui, avec le Nil blanc, composent le grand Nil. Une marche d’approche de 45 minutes nous permettra d’atteindre le fantastique site de Tissisat (en amharique l’eau qui fume) et ses chutes vertigineuses. Puis vol intérieur pour Bahirdar. Bahirdar est une ville agréable située sur les rives du lac Tana qui est le plus grand lac de toute l'Éthiopie. Lieu de recueillement, mais aussi refuge lors des invasions musulmanes, le lac Tana a toujours constitué un endroit hautement stratégique. Cette immense étendue d’eau a une superficie de 3500 km2. La visite de monastères datant du 16ème et 17ème siècle, disséminés au cœur d’une végétation luxuriante sera l’occasion de nous plonger dans une ambiance moyenâgeuse, loin des tumultes de la vie moderne. Sur la presqu’île de Zeghie, nous visiterons donc les églises du monastère Ura Kidane-Mihiret, le plus connu des monastères et qui a une importante collection d'icônes religieuses remontant aux 16ème et 18ème siècles et Azoa Mariam, connu pour ses peintures et qui est un des plus remarquables exemples de l’architecture et de la peinture religieuse éthiopienne. Le prêtre qui officie en cette église est également le gardien de couronnes royales, témoignant de l’importance de ce lieu de prière depuis plusieurs siècles.

Jour 4 : Bahirdar - Gondar (180km– asphalte – 3h)
Le matin route pour Gondar. Après les invasions musulmanes, qui dévastèrent le pays au 16ème siècle, l’empereur Fasilidas établit sa capitale à Gondar. La ville conserva ce statut jusqu’au milieu du 19ème siècle. De cette période glorieuse de l’histoire éthiopienne, nous admirerons la cité impériale, où furent édifiés, entre le 17ème et le 18ème siècle, de nombreux monuments aujourd’hui encore magnifiquement conservés : le château de Fasilidas, première construction, massive et puissante ; le château de Yasou 1er de forme élancée ; les châteaux de Bakka et de Mentouab ; le Palais de musique de David III ; le château de Qusquam. Spectacle surréaliste que d’admirer ces constructions, d’inspirations européennes au cœur de l’Afrique. Il est vrai que les jésuites portugais furent présents à la Cour des Rois de Gondar durant le 17ème siècle. Ils s’étaient alors vus confier par le Pape la mission de ramener le royaume hérétique du prêtre Jean dans le giron de Rome. Pedro Paez, le plus illustre des jésuites échoua de peu, et les éthiopiens demeurèrent orthodoxes, rattachés à l’église d’Alexandrie. Nous continuerons notre visite par les bains de Fasiledes et l'église Debre Berhan Selassié.

 Jour 5 : Gondar – Debark - Gondar (200km – asphalte – 4h)
Nous partirons le matin pour aller découvrir le massif du Simien. En amharique, Simien signifie Nord. La route passe au-dessus des zones montagneuses à la beauté sauvage. Dans le parc, un grand nombre de sommets dépassent 4000 m (13123 pieds), et parmi tous, le plus élevé est le Mont Ras Dejen, à 4543 m (1905 pieds) au-dessus du niveau de la mer. Ces montagnes volcaniques ont été érodées par des siècles de pluies. Aujourd'hui, leurs sommets ont une couleur améthyste et possèdent des ravins profonds, toujours approfondis par les rivières. Journée de randonnée. Dans l’après-midi route de retour pour Gondar.

Jour 6 : Gondar - Lalibela (300km – asphalte et piste – 6h)
Le matin route en direction de Lalibela. Le roi Lalibela, au début du 13ème siècle, ordonna la construction de onze églises, taillées dans la masse du tuf. Ces églises, dont certaines sont entièrement monolithiques, furent édifiées du toit vers la base, à l’inverse des constructions classiques. Les bâtisseurs de ces édifices exceptionnels, tous différents les uns des autres, ont reproduit tous les détails architecturaux des églises d’Orient. Le site de Lalibela reproduit les lieux saints de Jérusalem, reliés par un système de galeries et de souterrains, répartis de part et d’autre d’un cours d’eau baptisé Jourdain.

Jour 7 : Lalibela
Le matin visite du premier groupe d'églises, connue sous le nom de groupe des Eglises du Nord. "BetMedhanialem" est la plus grande, soutenue par 72 piliers et héberge la croix en or de Lalibela qui pèse 7 kg. Nous prendrons le tunnel pour aller de BetMedihanialem à Bet Mariam. Dans ce tunnel se trouve un pilier dont on dit que Jésus-Christ s'y serait adossé quand il est apparu dans une vision du roi Lalibela. Bet Mariam possède aussi de fabuleuses sculptures de divers oiseaux et animaux. Nous visiterons BetDanaghel, une chapelle construite en l'honneur de nonnes martyres. Bet Golgotha et Bet Michael sont deux églises jumelles et beaucoup de gens croient que rien qu'une visite à Bet Golgotha garanti votre place au paradis ! L’après-midi sera consacrée à la découverte de la partie sud. Comme nous l’avons constaté le matin, chaque église possède sa propre histoire, enrichie de légendes puissamment ancrées dans la culture populaire. Nous commencerons donc les visites par « Beta Amanuel », considérée comme la plus jolie église monolithique éthiopienne, de style axoumite, « Beta Merkorios », « Beta Gabriel et Raphael » et « Beta Abba Libanos » qui d’après les traditions, est une église dite construite en une seule nuit par Kebre Meskel, la femme du roi Lalibela, avec l’aide des anges. Enfin nous achèverons les visites par la plus célèbre église sous forme de croix : « Beta Ghiorghis ». Durant toute la journée, nous aurons donc la possibilité d’apprécier des peintures religieuses, des symboles et des énigmes décorant les églises composant le site de Lalibela.

Jour 8 : Lalibela - Addis - Hawassa (Vol intérieur)
Vol du matin pour Addis. Puis départ immédiat pour le sud. Vol intérieur pour Hawassa de 15h20 - ET 157. Le Sud est très riche de sa grande diversité ethnique et linguistique. Les peuples qu’il abrite constituent une véritable mosaïque. Certains groupes ethniques riches de seulement quelques centaines d’individus, n’en possèdent pas moins leur propre langue, traditions, mode de vie et y sont farouchement attachés.

 Jour 9 : Hawassa - Arbaminch (280km – asphalte – 5h)
Avant de prendre la route pour Arbaminch, nous nous rendrons au marché aux poissons. Dans les montagnes environnantes d’Arbaminch nous nous rendrons à Dorze, village de l’ethnie des Dorze. Une visite du village sera l’occasion d’évoquer l’importance pour cette ethnie de l’Ensat, faux bananier exploité des racines aux feuilles. Elément central de la survie des Dorze, l’Ensat nous sera expliqué par notre guide. Cette plante, qui ressemble au bananier, peut atteindre 8 à 9 mètres de haut. On la trouve dans de nombreux pays, mais l’Ethiopie est le seul endroit où l’on en extrait un produit.

Jour 10 : Arbaminch - Turmi (270 km – asphalte et piste – 6h)
Le matin nous profiterons de la petite ville d’Arbaminch et de ses lacs. Une excursion en bateau sur le lac Chamo nous permettra de nous “promener” au milieu des crocodiles et hippopotames, qui cohabitent tranquillement avec les pélicans et autres aigles blancs. L’après-midi route en direction de Turmi.

Jour 11 : Turmi – Karo – Turmi (150km – piste – 4h)
Le matin, nous irons à la rencontre des Karo. Seuls sédentaires à part entière de la région, ils se regroupent majoritairement dans le village de Douss sur la rive orientale de l’Omo. A la saison des pluies, ils prennent surtout soin du bétail, tandis qu’à la saison des semailles et des récoltes, ils s’éparpillent dans les champs avoisinants où ils cultivent des céréales, du coton et de la canne à sucre. L’après-midi sera entièrement consacrée à la rencontre avec le peuple Hamer. Les Hamer sont des pasteurs semi-nomades ; ils vivent dans l’une des régions les plus arides de la savane méridionale du sud-ouest éthiopien, entre les terres fertiles de l’est et les rives de l’Omo. Les Hamer se déplacent en groupe, avec leurs troupeaux de bovins, selon un itinéraire précis établi par leurs ancêtres au premier matin du monde. Ils logent dans des huttes ogivales de branchages savamment enchevêtrés qui résistent aux forts vents de sable. Au sein de cette ethnie, l’ensemble des individus mâles se repartissent entre 2 classes générationnelles : les “Fils du Pays” et les “Pères du Pays”. Le passage de la classe générationnelle de Fils du Pays à celle de Père du Pays s’accompagne d’un rite initiatique. Pour info les samedis marché de Dimeka.

Jour 12 : Turmi - Jinka (145km – asphalte et piste – 4h)
Le matin route en direction de Jinka. Rencontre du peuple Ari. Pour info à Key Afer, grand marché les jeudis, très coloré, lieu de rencontre de plusieurs populations.

Jour 13 : Jinka - Parc Mago - Arbaminch (342km – asphalte et piste – 6h)
Tôt le matin route en direction du Parc Mago. C’est dans le Parc de Mago, sur les basses terres situées à l’Est de l’Omo, et à l’Ouest de la rivière Mago que l’on trouve les Mursi. Le climat torride et les pratiques guerrières caractéristiques de cette population les ont préservés pendant longtemps de toute forme d’occupation et même de modernité. Le peuple Mursi est un peuple seminomade. C’est un des derniers peuples d’Afrique où les femmes portent encore des ornements labiaux et auriculaires en forme de disques plats dont l’origine et la signification ne sont à ce jour pas encore complètement élucidées. Ce n’est pas la seule parure des femmes, qui portent aussi des colliers faits de coquillages ou de perles et se rasent le crane. Par ailleurs, hommes et femmes se percent les oreilles où de semblables disques (ou rondelles de bois) sont insérés et portent des scarifications sur les bras, le ventre ou la poitrine. Etape vers Arbaminch.

Jour 14 Arbaminch – Addis  (Vol intérieur)
Vol intérieur pour Addis. Une chambre de courtoisie sera mise à votre disposition à Addis. Dîner d’adieu avec spectacle de danses et musiques traditionnelles et transfert à l’aéroport

Jour 15 : Paris
Arrivée à Paris

Le prix comprend
- Le vol international au départ de Paris. - Les taxes d’aéroport et la surcharge carburant. - Les transferts et les transports en véhicule climatisé avec chauffeur. - Les hébergements. - Les frais d’entrée aux sites mentionnés dans le programme. - Les petits-déjeuners. - Un guide/accompagnateur parlant français. - Les droits d'entrées des visites et des excursions mentionnés dans le programme. - L'assurance assistance rapatriement.
Le prix ne comprend pas
- Le supplément single. - Les frais de visa. - Les boissons et repas non inclus. - Les visites et excursions optionnelles. - Les pourboires et dépenses personnelles. - L'assurance multirisques bagages/annulation/rapatriement.